Haute Ubaye

 

Lacs et glacier du Marinet - Aiguilles du Chambeyron

 

SITUATION

L'Ubaye est un affluent de la Durance au niveau du Lac de Serre-Ponçon. Située à l'extrémité NE du département des Alpes de Haute Provence, cette vallée très enclavée est le paradis des activités de pleine nature.
La partie haute de la vallée de l'Ubaye commence à partir du replat des Gleyzolles, juste au-dessus de La Condamine, là où l'Ubayette qui vient du Col de Larche joint ses eaux à l'Ubaye qui prend sa source au Col du Longet.
 
Bouquetins

Serenne et St Paul au fond

                                                   

DESCRIPTION

La Haute Ubaye :
A partir de son chef-lieu, St Paul sur Ubaye, une route étroite remonte l'Ubaye, en passant par Serenne, St Antoine, la Barge et finit en cul-de-sac au niveau du très joli village de Maljasset. A partir de là on gare son véhicule et c'est à pied, à VTT, en raquettes ou en ski de rando que l'on peut partir à la découverte de nombreux vallons sauvages. La vallée prend ici un caractère très montagnard car de très nombreux sommets culminent à plus de 3000 mètres d'altitude. C'est ici que se trouve le glacier le plus septentrional du territoire français, le Glacier du Marinet, accolé au plus haut sommet du département, les Aiguilles du Chambeyron (3412m).
De nombreux lacs, des sommets très esthétiques, plusieurs cols qui permettent de basculer sur le Queyras, le Val Maira ou encore le Val Varaita... les possibilités de randos sont énormes !
Après Serenne un autre petit bout de route tortueuse, qui enjambe le Pont du Châtelet (attention au vertige!!), permet de rejoindre un autre hameau du bout du monde, Fouillouse. De là, à nouveau plusieurs possibilités d'itinéraires sauvages, avec l’accès à l'unique refuge d'altitude de cette haute vallée : le Refuge CAF du Chambeyron (2626m).
 
 

Eglise de Maurin

Brec du Chambeyron

                                                       

L'Ubayette ou Val d'Orenaye :

Passés le replat des Gleyzolles et la Rochaille on arrive au village de Meyronnes, porte d'entrée du Val d'Orenaye. En remontant cette vallée très large et très ouverte on arrive au Col de Larche, qui permet de basculer en Italie, dans le Val Stura. Ce passage frontalier a, de tous temps, eu une importance stratégique essentielle à l'échelle des Alpes. Un exceptionnel patrimoine militaire en atteste, retraçant toutes les époques et toutes les évolutions des fortifications. Malheureusement cette vallée garde de larges cicatrices de la 2e guerre mondiale, tous les villages ayant été détruits par les allemands. La reconstruction rapide et peu regardante de l’après-guerre a laissé un patrimoine architectural peu esthétique ! Mais au-delà de cet aspect la nature, très vallonnée, y est magnifique. Ici se trouve l'extrémité Nord-Est du Parc National du Mercantour. La richesse de la faune et de la flore sauvages sont des atouts supplémentaires pour aller crapahuter sur les chemins, les crêtes et les sommets alentours.

 

Lac de l'Orenaye

Vallon du Lauzanier

 
 
Les points forts:
- une vallée de haute montagne préservée et une autre vallée plus bucolique
- un panel énorme d'itinéraires, cols, sommets, curiosités...
- des ensembles de lacs glaciaires de toute beauté : Marinet, Roure, Chambeyron, Orenaye, Lausanier...
- un patrimoine militaire montagnard exceptionnel
- porte d'entrée du Parc National du Mercantour : faune & flore riches et diversifiées
- un climat ensoleillé
 
Les points faibles :
- logistique un peu compliquée parfois : peu de commerces, un seul refuge de montagne
- trafic routier important sur le Col de Larche
- villages sans charme sur le Val d'Orenaye
 
 

Le Vallon de Mary...

...au départ du hameau de Maljasset